Project Description

Rédaction de rapports B to B

Durant plus de quatre ans, une de mes casquettes a indiqué “veilleur en e-réputation“, spécialisé en rapports B to B. En clair, mon travail consistait à analyser, grâce des outils de recherche et de suivi, tout ce qui pouvait se dire sur Internet (réseaux sociaux, presse en ligne, blogs, forums…) à propos de mes clients et de leurs secteurs (santé, food, beauté…). En fin de parcours, ce travail d’analyse se retrouvait dans des rapports aussi synthétiques et précis que possible.

Trouver la bonne information

Les médias que je suivais étaient nombreux, et les messages que j’analysais se comptaient fréquemment en centaines par jour. Le premier réflexe a donc été de développer des techniques de lecture ultra-rapides. Mon rôle était ensuite de comprendre les tendances derrière cette masse, et d’analyser les plus pertinentes pour mes clients.

Compiler, comprendre, analyser

En plus de livrer les verbatims pertinents à nos clients, je devais les contextualiser et donner le maximum d’informations pertinentes sur les tendances que j’identifiais. Produits, concurrents, marchés : certaines des tendances que je suivais pouvaient déclencher de véritables situations de crise chez le client. Il s’agissait donc d’identifier avec justesse le poids avéré et potentiel de ces actualités, afin que le client sache quelle conduite adopter.

Rapports B to B  : exhaustivité, concision et rapidité

Toute la difficulté du travail (au-delà du suivi et de la lecture de centaines de messages chaque jour) était dans l’équilibre à trouver entre exhaustivité et concision des rapports. Le client avait parfois besoin d’énormément d’informations, mais il devait également pouvoir comprendre quelle était la problématique en quelques secondes. Car l’intérêt, pour les clients, était de pouvoir agir rapidement si nécessaire. Pour la même raison, les rapports que j’envoyais étaient quotidiens et devaient être réalisés en quelques heures : aucun retard et aucune approximation grammaticale n’étaient envisagés. Rigueur, concision, clarté et efficacité étaient les maîtres mots de ce travail.